PILIBO Magazine – Journée de la Femme d’Outre-mer.

12

Créole -  Musique Danse Chant

Le samedi 28 mars 2015, PILIBO mag, www.pilibomag.fr  dirigé par Nicole GIBON, en partenariat avec l’APTOM et sa présidente Micheline Lézin (association du personnel de la poste de France Télecom originaire d’Outre-mer) organisait un évènement faisant écho à la journée internationale de la femme du 8 mars : La journée de la Femme d’Outre-mer.

 Inscrite à cette rencontre par mon amie Mimi, je me suis laissée entraîner gaiement et j’ai eu le bonheur d’assister à des interventions de hautes qualités de la part de femmes et d’hommes de nos îles, que ce soit dans les domaines de la santé, de l’entreprenariat, de la société (combats de femme), de la beauté, de la mode, ou du réseautage.

lunettes soleil

Après un accueil chaleureux de Nicole GIBON et de Micheline Lézin, nous avons eu le plaisir d’écouter : 

  • Sophie Londinière : présidente – fondatrice de “Soyons Black
    • Créatrice de collants dont les teints sont adaptés aux peaux des femmes noires ou métisses.
  • Sandy : 
    • Coach minceur et distributrice des gaines minceur Ardyss.
  • Patrice Longfort : président-directeur général de l’entreprise – DOLTIME PRESTIGE OUTRE-MER –
    • Patrice Longfort nous a relaté son parcours atypique d’entrepreneur  parti de « rien »,  jusqu’à celui de président-directeur général de l’entreprise « DOLTIME PRESTIGE OUTRE-MER » : un service de «voiture avec chauffeur + hébergement», pour les personnes originaires d’Outre-mer qui viennent à Paris et en Île-de-France pour de courts et moyens séjours.
    • Reportage sur un chef d’entreprise : Patrice Longfort
  • Marie-Pierre Saget-Jolivière : avocate “www.saget-joliviere.fr”
    • Maître Saget-Jolivière dont le cabinet intervient dans de nombreux domaines du droit a spécialement fait le déplacement la veille depuis la Guadeloupe, afin de participer à la journée de la Femme d’Outre-mer.
  • Odile Chevalier : du Groupe La Poste, participante du « Rallye des gazelles »
    • Un rallye qui rassemble chaque année, plus de 300 femmes de 18 à 65 ans et plus de 30 nationalités différentes dans le désert Marocain.
  • Muriel Ameller : militante féministe, co-fondatrice de l’association “Culture Egalité
    • Engagée dans les droits des femmes, Muriel Ameller  a abordé avec lucidité et humour l’hyper sexualisation sociale de la femme.
  • Claudia Lollia : experte en relooking, productrice et consultante en image pour athlètes, professionnels, particuliers et personnalités – Claudia Lollia –
    • Claudia Lollia se propose de « vous sublimer et non de vous transformer ».
  • Shellbè : spécialiste de l’attaché de foulard – Shellbè
    • Shellbè nous a fait une démonstration très réussie de l’attaché de foulard avec deux femmes choisies dans le public. Bravo !
  • Patricia Paisant : experte en nutrition et phytothérapie “Laboratoire LERECA
    • Le laboratoire LERECA est spécialisé dans la fabrication et la commercialisation de compléments alimentaires naturels. Patricia Paisant a évoqué la question de l’équilibre acido basique.
  • Marie Antoinette Séjean : nutritionniste et présidente de l’association Nutricréole.
    • Le docteur Marie Antoinette Séjean a évoqué entre autres, la question des liquides  dans notre alimentation. Mention spéciale pour le docteur Séjean pour son énergie et son humour qui a provoqué de nombreux éclats de rire dans l’assistance !
  • Murielle : coiffeur styliste visagiste – esthétique-massage “solivanshair”
    • Salon parisien Styliste visagiste -tous types de cheveux- situé au 111, boulevard Saint-Michel.
  •  Aline Tacite du salon Boucles d’Ebène www.salon-be.com
    • Symbole de l’éthique au naturel, BOUCLES D’EBENE est une association dédiée à la communauté afro-caribéenne. Le salon se tiendra les 30, 31 mai et 1er juin 2015. 

Merci à tous les intervenants. Merci pour leurs beaux messages : la femme antillaise est belle, drôle, forte et créative. Aux Antilles, la figure féminine est considérée comme un poto mitan, c’est à dire qu’elle constitue la poutre-maîtresse de la famille, de la société.  En réalité elle ne détient pas le pouvoir, elle est souvent obligée de faire face. Osons employer notre plein potentiel pour être, nous exprimer et créer ! Ne nous limitons pas, ne laissons pas nos croyances ou les éventuels préjugés nous enfermer dans une vision réductrice. Cultivons le bonheur et n’oublions pas de réseauter !

COUV-51

Tyrian Metaltail Hummingbird in Ecuador (White background)

Continue reading

Sortir de la dépression.

2



Je ne vais pas aborder la dépression sous l’angle médical, n’étant pas experte en la matière.

Néanmoins, je sais qu’un évènement perturbateur peut nous ébranler et l’enchaînement de circonstances malheureuses nous mener à un état dépressif dont nous avons beaucoup de difficultés à en sortir.

J’ai pu constater également que des causes physiologiques pouvaient aggraver le problème et même parfois, être à l’origine de la souffrance.

En effet, victime d’une grande fatigue depuis quelques semaines et en proie à une sensibilité exacerbée, j’avais conscience d’être en face des signes cliniques de la dépression.
Mais, de manière tout à fait imprévue, il y a quelques jours, j’ai décidé d’utiliser les quelques sachets hyperprotéinés de soupes de la marque Milical qui traînaient dans mon placard.
Je les sale alors un peu, car dans mon souvenir, elles en manquent… Délicieux, au final ce petit velouté minceur ! Le jour suivant, même régime alimentaire : petite soupe hyperprotéinée, une pomme, de la salade, du thé… et à ma grande surprise, après une journée harassante de travail durant laquelle m’a concentration ne m’a pas fait défaut, mes jambes gambadent à toute allure pour rentrer à la maison !

Intriguée alors par ce changement d’humeur que je perçois très bien, cette vitalité retrouvée, ces idées noires envolées, je décide de procéder à quelques recherches sur Internet sur le rôle des protéines dans le traitement des états dépressifs.

Voici le résultat de ma prospection :

Sur YouTube (« Les effets de la protéine sur la dépression » et « Pourquoi manger protéiné » par le Docteur Résimont Hôpital Brugmann)

Continue reading