à écouter… Beneath Your Beautiful – Labrinth feat. Emeli Sandé –

nature (58)

Au-delà de ta beauté

Tu dis non à tous les garçons
Ça te fait te sentir bien, ouais
Je sais que tu es trop bien pour moi
Mais ça ne m’effraie pas, oh non
Tu t’es battue si longtemps
Tu ne pourrais plus arrêter même si tu essayais
Tu as construit un mur si haut
Que personne ne pourrait le gravir
Mais moi je vais essayer

Me laisseras-tu voir au delà de ta beauté ?
Me laisseras-tu voir au delà de ta perfection ?
Retire ton masque maintenant, chérie
Je veux voir ce qu’il y a à l’intérieur
Me laisseras-tu voir au delà de ta beauté ce soir ?

Tu laisses toutes les filles s’en aller
Ça te fait te sentir bien, n’est-ce pas ?
Mais derrière ton show à la Broadway
J’entends une voix qui dit « S’il te plait ne me blesse pas »
Tu t’es battu si longtemps
Tu ne pourrais plus arrêter même si tu essayais
Tu as construit un mur si haut
Que personne ne pourrait le gravir
Mais moi je vais essayer

Me laisseras-tu voir au delà de ta beauté ?
Me laisseras-tu voir au delà de ta perfection ?
Retire ton masque maintenant, chéri
Je veux voir ce qu’il y a à l’intérieur
Me laisseras-tu voir au delà de ta beauté ce soir ?
Oh, ce soir

Voir au-delà, voir au-delà

Je grimperai au sommet de ta tour d’ivoire
Je tiendrais ta main et tu, tu sauteras dans le vide
Nous tomberons, nous tomberons
Mais tout ira bien
Car je serais là
Je veux seulement savoir

Me laisseras-tu voir au-delà de ta beauté ?
Me laisseras-tu voir au-delà de ta perfection ?
Retire ton masque maintenant chéri, retire ton masque maintenant chérie
Car je veux t’entendre dire
Me laisseras-tu voir au-delà de ta beauté ce soir
Ce soir, voir au-delà de ta beauté
Oh ce soir, nous ne sommes pas parfaits, nous ne sommes pas parfaits
Me laisseras-tu voir au-delà de ta beauté ce soir ?

L’amour

Amour

ligne.817

Extrait du livre  » Petit guide de l’âme heureuse » de « Aude de Béarn »

FINALEMENT, NOUS SOMMES TOUS D’ACCORD…

Et pourtant, tant de sang a coulé par le passé et coule encore, alors que toutes les religions concordent sur les mêmes points « Essence-Ciels ». Et si nous apprenions ensemble à garder le message ultime, commun à tous les enseignements ?

Finalement, ne se résument-ils pas à ces deux préceptes qui ne tiennent qu’en un mot ? AMOUR.

  1. L’AMOUR et le respect de l’être humain.
  2. L’AMOUR du ciel et de la terre pour ses merveilles.

1. L’amour et le respect de l’être humain

Si chacun se cantonnait seulement à la moitié de « l’enseignement universel » et cherchait simplement à respecter l’autre, ce serait le bonheur assuré ici-bas.

Nous aurions gagné le grand défi de l’incarnation. Il ne s’agit pas de se jeter corps et âme dans des missions humanitaires nichées au bout du monde mais seulement de faire en sorte de ne pas créer de tensions autour de soi. Mieux encore ? Assainir les terrains « minés » de nos vies. Car, oui, on en a tous et, non, rien n’est impossible quand on veut changer les choses.

En donnant des coups de pouces ça et là, on bâtirait durablement un monde plus vivant et plus vivable. Est-ce si inhumain de faire un peu de bien ? Est-ce si compliqué de se réjouir franchement pour les autres ? Est-ce si difficile d’être simplement à l’écoute d’autrui ? Est-ce si pénible de prendre ensuite en considération ce qu’il a dit ? Est-ce si difficile de demander pardon parfois ?

2. L’AMOUR du ciel et de la terre pour ses merveilles

Que ce deuxième précepte unanimement révélé contamine les cœurs à leur « bonne heure » pour leur plus grand bonheur.

Continuer la lecture de « L’amour »

Un grand merci à une amie. Un grand merci à ma mère aussi. ◕‿◕ Nos enfants…

three beautiful red roses with drops isolated on white

sligne.1370
Un grand merci à Elisabeth, amie et auteure du blog « tarot psychologique ⎟  Pour mieux se retrouver » pour son commentaire sous forme de réponse.

Un grand merci également à ma mère, silencieuse sur le blog, mais animée du regard bienveillant de l’expérience.

Khalil Gibran :

« Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même,
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,
Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,
Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter,
pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux,
mais ne tentez pas de les faire comme vous.
Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.
L’Archer voit le but sur le chemin de l’infini, et Il vous tend de Sa puissance
pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.
Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie;
Car de même qu’Il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui est stable ».