Pécher par pensée ou par action ? Les deux moines – Conte philosophique

Pécher par pensée ou par action ? Les deux moines illustrent bien dans ce conte philosophique le fait que ce n’est pas tant l’action qui peut être impure que la pensée. Les pensées obsédantes, intrusives et négatives sont bien plus néfastes qu’une action sans mauvaise intention.

Auteur : Yveline

Laisser le passé au passé. Se libérer des blessures. Avancer. Assumer nos responsabilités pour changer nos vies. Être, puis agir. Être heureux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.