Prends garde à ne pas te perdre toi-même en étreignant des ombres.

Épigraphe choisi par Douglas KENNEDY pour son livre « L’homme qui voulait vivre sa vie ».

Prends garde à ne pas te perdre toi-même en étreignant des ombres.

Ésope

Auteur : Yveline

Laisser le passé au passé. Se libérer des blessures. Avancer. Assumer nos responsabilités pour changer nos vies. Être, puis agir. Être heureux.

7 réflexions sur « Prends garde à ne pas te perdre toi-même en étreignant des ombres. »

    1. Bonjour Elisabeth,
      Je crois savoir que le héros finira par faire le choix de tout plaquer et de vivre sa passion, mais je n’ai pas encore fini le livre, j’en suis qu’au début et pas vraiment encore à l’élément déclencheur. Mais elle est belle cette citation choisie d’Esope. Il est important de ne pas avoir une vie vide de sens. A nous de lui en donner un par nos choix.

      Bises et bonne fin d’après-midi.

    1. Contente Miss Ayo si cette citation t’est utile. Tu sais, je crois que nous avons tous aussi des enseignements à en tirer, car cela nous arrive de nous égarer. Bonne soirée à toi et à bientôt.

  1. Bonsoir Yveline. heureuse de te revoir.
    Je n’ai pas lu ce livre mais le titre et les commentaires sur ta page me donne envie de m’y promener.
    Une belle citation, effectivement.
    Le problème c’est que les ombres, parfois, on les croit lumineuses, sous le verni. Et que certaines lumières sont artificielles. Un sujet qui m’inspire.
    Je t’embrasse. Belle soirée à toi.

    1. Bonsoir Marie-Hélène,
      C’est tout à fait cela. Ces ombres ont l’apparat de la lumière et parfois, nous nous en persuadons nous-mêmes, parce que nous n’avons pas eu le courage de faire les bons choix. Mais nous ne donnons pas de leçons… nous avançons tous.
      Merci pour tes gentils mots. Bises. A bientôt.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.