UNE PENSÉE, UNE AFFIRMATION POSITIVE.

6

Fotolia_33599964_XS

ligne.1381

Désarçonner le découragement
Nous sommes notre premier obstacle et nous l’oublions trop souvent! Dommage de s’arrêter à la première difficulté. Franchir nos barrières intérieures est un apprentissage de tous les jours.

Françoise Réveillet

6 comments on “UNE PENSÉE, UNE AFFIRMATION POSITIVE.

  1. Oui et un bel apprenti-sage

    J'aime

  2. brunobleger dit :

    Dans notre société, ce que nous souhaitons inconsciemment, c’est que la vie soit aussi légère et facile que dans les publicités. Nous apprenons la réussite sociale, sans apprendre simultanément ses revers. La dualité est pourtant là : réussite/échec vont ensemble et si on veut prendre la vie à bras le corps, il faut tout attraper. Accepter l’un et l’autre comme des possibilités égales.……………….Merci Yveline pour ces affirmations positives…………..Amicalement Bruno

    J'aime

  3. L’essentiel, c’est de se faire plaisir.
    Tout le reste, étiquettes, réussite sociale, financière, c’est du pipeau. Ça ne sert pas à rendre heureux.
    Nous vivons quand même une époque formidable, malgré les crises et tout le bla bla.: Internet donne la possibilité à tous d’être quelque chose pour quelqu’un . Et pour soi. aussi
    Même si nous ne sommes que des » rien » minus au regard du monde des businness man, des arrivistes et des actionnaires dans leur paradis fiscaux. Il nous arrive d’être quelque chose. A un moment.

    Comme tu le dis Yveline, ne nous mettons pas d’obstacle. Et dixit La Kapsule et Elisabeth; la grenouille qui veut grimper la montagne est celle qui est sourde au monde. Soyons sourd au monde mais pas à notre coeur.

    J'aime

    • Comme tu as raison Marie-Hélène ! Tant de choses ne servent pas à rendre heureux. Il est important de prendre du recul et de réfléchir aux choix que nous faisons. Comme tu le dis si bien, soyons sourd au monde, mais pas à notre coeur.
      Et c’est là mon propos. Soyons libres ! Cheminons, apprenons, progressons pour le plaisir de notre propre éveil. Nous n’avons rien à prouver aux autres.
      D’ailleurs, lui ou moi, qui sommes nous ? Que sommes-nous ? Poussières d’étoiles ? L’idée est belle, mais peut-être au final… rien.
      Par conséquent, empruntons la route de la vie le plus sereinement possible en restant ouvert et à notre écoute.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s