Le cerveau humain : fonctionnement.

6

Cette semaine, j’ai suivi une formation de deux jours relative à la gestion de son temps avec efficacité proposée par AFCOS Consultants.

En tout début d’intervention, la formatrice a évoqué rapidement le fonctionnement du cerveau, nous indiquant que la fonction première de ce dernier était d’être économe. Si l’on souhaitait gérer efficacement son temps, il était impératif de se fixer un délai pour accomplir nos tâches, faute de quoi notre cerveau qui fonctionne par association d’idées nous conduirait à étaler la réalisation de nos tâches dans l’espace temps.

Pas très claire cette notion d’économie du cerveau !

Intriguée par les mécanismes du cerveau, j’ai recherché sur Internet des références au « cerveau économe » sans grand succès à l’issue de la première journée de formation, puis interrogé à nouveau notre formatrice le lendemain sur le sujet…

Mes investigations du weekend ont été plus fructueuses et je crois que la connaissance de notre mode de fonctionnement peut nous aider à agir plus efficacement pour mener à bien nos projets.

Aussi, je vous propose de découvrir, pour ceux qui ne les ont pas déjà visionnées, deux vidéos diffusées sur Arte. En réalité, il s’agit d’une seule et même vidéo, la première n’étant qu’un extrait de la seconde.

En l’état actuel des connaissances et des découvertes qui ne cessent d’évoluer, il en ressort que :

  • Le cerveau prend la voie la plus rapide et que cela fonctionne bien. Cette voie est celle de notre inconscience. Ainsi, il y économie de dépense d’énergie (j’ai enfin ma réponse !)
  • Notre conscience est limitée au cortex cérébral, une fine couche stratifiée qui englobe le reste du cerveau comme un bonnet de bain; en quelques fraction de seconde, près de 15 Milliards de neurones du cortex peuvent former de nouvelles connections. Mais il faut savoir que le feu d’artifice de nos pensées conscientes entraînent une dépense d’énergie supérieure à celles occasionnée par les muscles d’un sportif de haut niveau. Aussi notre cerveau essaie t-il toujours de s’en sortir sans notre conscience.
  • Pour réussir, plutôt que d’utiliser la volonté, la résistance aux tentations, il vaut mieux focaliser son attention sur l’objectif.
  • Seule la réflexion consciente nous fatigue, fatigue notre cerveau. C’est la raison pour laquelle notre inconscient assure le plus gros du travail.
  • La créativité est un acte de rébellion. Il faut être subversif pour briser les règles et aller contre les conventions.
  • Nos modèles inconscients peuvent nous rendre aveugles à toute nouvelle idée, etc.

La seconde vidéo qui certes est un peu longue mais tellement instructive, permet d’affiner un peu plus notre compréhension.

6 comments on “Le cerveau humain : fonctionnement.

  1. brunobleger dit :

    Merci Evelyne pour cet article intéressant sur le fonctionnement du cerveau. Comme le dit le spécialiste de la conscience Stanislas Dehaene, nous sommes à la préhistoire de la connaissance de ce qui se passe dans le cerveau. Il nous apprend que le cerveau n’intervient pas seulement dans les actes de motricité. Aujourd’hui grâce à la physique quantique, il n’est plus question d’étudier le cerveau comme une boite isolée mais de l’étudier dans la façon dont il se comporte avec les autres cerveaux avec lesquels il est en relation. En 1997 par exemple nous avons découvert les neurones miroirs. Cette fonction joue un rôle important dans la relation avec l’autre, dans les phénomènes d’empathie et de compassion…….. Dans un autre livre, la mécanique quantique dit que l’observateur influe sur ce qu’il observe. Alain Berthoz raconte le processus de prise de décision. Il démontre qu’on croit décider alors qu’en fait quelque chose à l’intérieur à déjà décidée avant même qu’on en soit conscient. Cette découverte nous apprend que la décision se prend ailleurs dans le corps au niveau des cellules myocardes c’est-à-dire le cœur. Le cœur se met en action avant les neurones. Ecoutez le mouvement de votre cœur dise les sages. Le mouvement du cœur va impulser le mouvement du corps et celui de l’esprit. Tout se passe comme si cette partie de nous était en fait là pour nous emmener dans l’espace d’une décision déjà prise………………Amicalement Bruno

    J'aime

    • Un grand merci Bruno pour ton éclairage. Que tu aies pris le temps de partager tes connaissances sur le sujet avec moi me fait extrêmement plaisir et va me permettre d’approfondir la question par d’autres lectures notamment celles se rapportant aux neurones miroirs. Merci Bruno.

      J'aime

  2. Oui, bien que l’explication donnée dans les vidéos est très intéressante, je suis de l’avis de Bruno, nous sommes très loin d’avoir découvert toutes les capacités de notre cerveau et la physique quantique a bouleversé encore plus les données.
    Il a été prouvé, selon le principe de l’hologramme, que la moindre partie contient le tout, ensuite il y a le phénomène des cerveaux droit et gauche, reptilien, paléo-lymbique néo-lymbique etc et pour finir, nous n’utilisons que 80% de ses capacités.
    Je crois que la route vers les nouvelles découvertes est encore très longue.

    J'aime

    • Oh oui, bien sûr, beaucoup de découvertes sont encore à venir sur le fonctionnement du cerveau !
      S’agissant du principe de l’hologramme, la moindre partie contenant le tout, cela m’intéresse beaucoup de part toutes les conséquences que cela peut induire. J’en ai déjà entendu parler, mais je vais m’y intéresser de plus près. L’univers est complexe et magnifique, n’est-ce pas ?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s