à écouter… Cab Calloway – Minnie the Moocher.

Extrait de Wikipédia :

Cabell « Cab » Calloway III (25 décembre 1907, Rochester – 18 novembre 1994, Hockessin) est un chef d’orchestre et chanteur de jazz américain.

Biographie

Il passe son enfance à Baltimore puis à Chicago, où en compagnie de sa sœur Blanche Calloway, il danse, chante, joue de la batterie et comme nul autre pareil, joue le rôle de « maître de cérémonie ». En 1928, il fait partie des Missourians et des Alabamians respectivement à Chicago et New York.
Il participe à la revue Hot Chocolate de Irving Mills. Il est à l’affiche du Savoy Ballroom de Harlem dès l’âge de 22 ans, où il remporte une mémorable battle of bands face à l’orchestre de Duke Ellington. Suite à cette entrée en matière très remarquée, Irving Mills et Duke Ellington s’entendent avec Cab pour que les deux orchestres tournent alternativement dans le célèbre club de jazz le Cotton Club à New York sur Lenox Avenue.

La suite sur Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cab_Calloway


{Minnie The Moocher}

Hey folks here’s the story ’bout Minnie The Moocher
She was a lowdown hoocie coocher
She was the roughest toughest frail
But minnie had a heart as big as a whale

Hidehidehidehi (hidehidehidehi)
Hodehodehodeho (hodehodehodeho)
Hedehedehedehe (hedehedehedehe)
Hidehidehideho (hidehidehideho)

She messed around with a bloke named smokie
She loved him though he was cokey
He took her down to chinatown
And he showed her how to kick the gong around

Hidehidehidehi (hidehidehidehi)
Whoah (whoah)
Hedehedehedehe (hedehedehedehe)
A hidehidehideho (hidehidehideho)

She had a dream about the king of sweden
He gave her things that she was needin’
He gave her a home built of gold and steel
A diamond car with platinum wheels

Hidehidehidehidehidehidehi (hidehidehidehidehidehidehi)
Hodehodehodehodehodehodeho (hodehodehodehodehodehodeho)
Squidelie voo Squidelie voo Squidelie voodeley voodeley voo
(Squidelie voo Squidelie voo Squidelie voodeley voodeley voo)
She did did did didely but didi didely skid did didely but din zoy

He gave her his townhouse and his racing horses
Each meal she ate was a dozen courses
Had a million dollars worth of nickels and dimes
She sat around and counted them all a million times

Hidehidehidehi (hidehidehidehi)
Hodehodehodeho (hodehodehodeho)
Hedehedehedehe (hedehedehedehe)
Hidehidehideho (hidehidehideho)

Poor min, poor min, poor minnie

Mon blog : Je veux être heureux. J’agis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s