à écouter…The promise you made – Cock Robin.

The promise you made – Cock Robin.

If I laid down my love
To come to your defense
Would you worry for me
With a pain in your chest?

Could I rely on your faith to be strong
To picked me back up and to push me along?
Tell me

You’ll be there in my hour of need
You won’t turn me away
Help me out of the life I lead
Remember the promise you made
Remember the promise you made

If I gave you my soul
For a piece of your mind
Would you carry me with you
To the far edge of time?

Could you understand if you found me untrue
Would we become one, or divided in two
Please tell me

You’ll be there in my hour of need
You won’t turn me away
Help me out of the life I lead
Remember the promise you made
Remember the promise you made

Could I rely on your faith to be strong
To pick me back up and to push me along
Please tell me

You’ll be there in my hour of need
You won’t turn me away
Help me out of the life I lead
Remember the promise you made
Remember the promise you made

Cock Robin est un groupe de musique pop-rock américain, fondé au début des années 1980. Il compte comme chanteurs principaux Peter Kingsbery et Anna LaCazio. Il a été actif jusqu’en 1990, date à laquelle les membres se sont séparés. Le groupe a été reformé en 2006 lors de la sortie de son quatrième album.

1985-1990 : La première période.
Le groupe tire son nom d’une comptine du xviie siècle intitulée Le mariage de Cock Robin et Jenny Wren1. À l’origine, il comptait quatre membres (le chanteur et auteur-compositeur Peter Kingsbery, ainsi qu’Anna LaCazio, Clive Wright et Louis Molino III) mais s’est vite résumé aux deux chanteurs Kingsbery et LaCazio.
Dès le premier album (Cock Robin), sorti le 22 septembre 1985 et produit par Steve Hillage, et les singles When Your Heart Is Weak et The Promise You Made, Cock Robin a connu un grand succès en Europe, et plus particulièrement en France, en Allemagne, en Italie, en Belgique et aux Pays-Bas.
Deux ans plus tard est sorti le deuxième album, intitulé After Here Through Midland. Celui-ci a été produit par Don Gehman, qui avait travaillé sur des albums de John Mellencamp et de R.E.M.. Le premier single, Just Around The Corner, est vite devenu un hit en France et en Europe continentale (entrant dans le Top 20) où le groupe a fait une tournée de plusieurs mois.
En 1989, un troisième album est sorti (First Love Last Rites), produit par Rhett Davies, le producteur de Roxy Music, ce qui est assez logique vu que Roxy Music fait partie des influences de Cock Robin. L’album a été accompagné d’un nouveau hit, Worlds Apart – surtout en France – et d’une nouvelle tournée en Europe.
Peu de temps après le groupe s’est séparé et Kingsbery a poursuivi une carrière solo en France, où il s’est installé. Malgré la disparition du groupe, de multiples compilations et best-of ont été régulièrement édités, de même que les morceaux les plus célèbres ont continué d’être diffusés sur les radios françaises.

2006 : La reformation
En 2006, Cock Robin est revenu avec un quatrième album, intitulé I Don’t Want To Save The World, et une tournée de plusieurs dates en France et aux États-Unis, ainsi qu’une apparition à la Fête de la Musique à Paris.
En 2009, le groupe est revenu avec un album live paru le 25 mai. Celui-ci a été enregistré lors du concert donné à Châlons-en-Champagne le 28 août 2006. Il est accompagné d’une tournée de plusieurs concerts en France (Le Cannet, Lille, Paris à La Cigale entre autres), aux Pays-Bas et en Suisse (Casino de Bâle) de juin à septembre.

Cock Robin a fait une apparition lors de la Fête de la Musique le 21 juin 2009 au Parc de Bagatelle à Paris, et a également participé au Festival Country Music de Mirande le 12 juillet 2009, où Peter Kingsbery s’était déjà produit en 2007 et 2008, avec les musiciens français qui accompagnent le groupe dans sa tournée. On notera également leur participation au 15ème Festival montagne et musique de Palaiseau le 27 septembre 2009 au profit des associations à chacun son Everest et étoiles des neiges.

Source et suite Wikipédia.

Mon blog : Je veux être heureux. J’agis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s